La Chine : une destination stratégique pour le groupe HOM’AGE !

La Chine d’aujourd’hui est devenue la 1ère croissance asiatique et la 2ème puissance économique au monde. Ce pays intervient impétueusement dans le monde globalisé en tant que nouveau leader géopolitique. Il devient un acteur de plus en plus essentiel sur tous les plans.
Représenté par une forte demande intérieure compte tenu d’un nombre colossal de consommateurs, le marché chinois évolue très vite. C’est pourquoi, la Chine fait partie des pays attrayants pour les entrepreneurs français qui cherchent de nouveaux débouchés pour leur développement.
Nous avons parlé au Président du groupe HOM’AGE Monsieur Jacques PLEURMEAU autour de ses perspectives de coopération avec des investisseurs chinois dans le secteur de la santé seniors.

 Newsletter : Bonjour, Monsieur PLEURMEAU. Il y a une quarantaine d’années, la Chine sortait d’une longue période de fermeture et d’isolement. A l’époque, les chinois ne parlaient aucune langue étrangère, n’avaient aucune connaissance des pays étrangers…Maintenant, sous la politique d’ouverture, la Chine participe à la globalisation sur un pied d’égalité et attire fortement des investisseurs étrangers. Dans ce contexte, comment caractérisez-vous aujourd’hui ce pays et ses relations avec le monde?

Jacques PLEURMEAU : A partir de 1979, la Chine traverse la phase d’un communisme modéré dit « socialisme de marché ». Puis, le pouvoir central se décentralise sur les régions qui acquièrent de plus en plus d’autonomie. Au début de notre siècle, le pays se renforce largement dans la croissance économique, 8% à 9% en moyenne par an. Entre temps, les évènements sur la place Tiananmen à Pékin en juin 1989 ont marqué notre esprit occidental. Depuis, la stabilité a été privilégiée et le compromis social a été trouvé. La présence d’un capitaliste au sein du parti communiste justifie cette adoption d’une économie réaliste.

Cela étant dit, la Chine a ouvert plus que ses frontières, mais aussi son intelligence et ses forces créatives en devenant un pays attrayant économiquement pour tout investisseur. C’est ainsi que la Chine recherche dans ses échanges internationaux de la réciprocité.

NL : Pour le moment, la Chine ne connait pas la crise comme nous la connaissons en Europe. La Chine va-t-elle demain dominer le monde ou tout au moins son économie ?

JP : La Chine s’interroge au moins autant que nous sur son devenir. A mon avis, il ne s’agit pas de la suprématie de l’Occident ou de la Chine,  pas plus une confrontation entre ce pays et le monde. Le scénario de la réciprocité bénéficie autant à nous même qu’aux chinois. L’Occident doit pouvoir offrir au capitalisme chinois des opportunités de développement mondial sur la base d’une contribution réelle et d’un partage équitable. 

NL : Comment avez-vous lancé le dossier de partenariat chinois ? Par qui ou quoi avez-vous été  influencé ?

JP : Il suffit d’observer les flux et les échanges mondiaux pour s’intéresser à la Chine. Par ailleurs, j’y ai vu la transformation du modèle familial depuis l’instauration de la politique d’enfant unique sur les deux dernières générations chinoises. Le mode d'accompagnement  des seniors en Chine se dirige de plus en plus vers notre modèle. En plus, dans notre secteur de la santé senior, des grands groupes français spécialisés entreprennent depuis moins de dix ans en Chine.

Parallèlement, j’ai été à la rencontre de chefs entreprises normands et plus particulièrement Monsieur DELAYAIE, Président de la coopérative laitière  d’Isigny Sainte Mère. Lors de nos échanges au sein du Club Normandie Chine, qui réunit des chefs d’entreprises intéressés par leur développement en Chine, Monsieur DELAYAIE m’a présenté son expérience formidable. Je me suis mis en contact avec ce Club et sous le soutien de la CCI International Normandie, j’ai décidé de mettre en place une mission de prospection et de découverte du 16 au 23 octobre 2015 à Shanghai, Canton et Shenzhen.

NL : Quels sont les avantages de cette mission ?

JP : Ce programme, très individualisé,  se focalise fortement sur le B2B. Nous avons rencontré des investisseurs chinois, des acteurs français déjà implantés en Chine et actifs dans le développement de services d’accompagnement des personnes âgées et avons réalisé des visites de maisons retraite. Les objectifs sont de mieux appréhender le marché de l’accompagnement des personnes âgées en Chine,  d’y identifier de potentiels partenaires et d’initier un partage d’expérience avec les entrepreneurs chinois et français implantés en Chine. C’est ainsi que j’ai pu engager des contacts business identifiés et ciblés pour profiter du réseau local ( guanxi 关系). J’ai délégué à l’un de mes collaborateurs, Thomas RENOU, le Directeur de la Residence « Les Deux Fontaines » d’aller en Chine sur ce programme.  

NL : Qu’est-ce que le groupe HOM’AGE a envie de transférer en Chine ?

JP : Le secteur de la santé en Chine est l’un des secteurs porteurs qui se développent rapidement.  Tout d’abord, les chinois s’intéressent au savoir-faire de l’étranger, à l’expertise solide et compétente. Nous envisageons de proposer au marché chinois tous les points forts du groupe: la conception architecturale des établissements médicalisés recevant des personnes dépendantes, la formation du personnel soignant, la E-santé, le conseil en nouvelles technologies pour l’autonomie ainsi que la gestion du projet médico-social d’établissement, notre programme de recherche sur la maladie d’Alzheimer.

NL : Comment voyez-vous le processus d’export de votre expertise en Chine ?

JP : La Chine souhaite s’approprie le savoir-faire d’une façon intelligente. Les chinois s’en inspirent et passent à un stade supérieur, créatif et innovant. C’est pourquoi, l’export de notre compétence ne se limite pas par une simple vente de notre propriété intellectuelle. En outre, il faut toujours penser à une certaine adaptation du savoir de l’étranger à la mentalité chinoise et surtout au développement rapide du pays. Je considère ce processus comme une coopération évolutive qui finalement nous enrichira mutuellement sur tous les plans.

NL : Pour ce dossier, quels sont votre stratégie et calendrier ?

JP : Notre stratégie est d’avancer pas à pas en s’appuyant sur nos premiers contacts établis en octobre dernier : les investisseurs majeurs et les promoteurs d’EHPAD en Chine. Comme je l’ai déjà évoqué, dans le monde d’affaires chinois les relations interpersonnelles jouent un rôle important. Ce qui s’appelle guanxi. Toute affaire conclue dans la société chinoise passe inévitablement par les relations de guanxi, que ce soit pour les firmes locales ou pour les investisseurs étrangers. C’est pourquoi, l’objectif numéro 1, c’est de poursuivre la recherche de nos futurs partenaires et de construire des relations de confiance. Pendant sa mission en Chine, Thomas RENOU a réussi quelques sérieux contacts chinois. Thomas vous détaillera notre approche dans la Newsletter de cet hiver. Concernant le calendrier, nous n’imaginons pas le lancement du dossier avant 36 mois. Le travail préparatif nécessite d’étudier soigneusement le niveau de faisabilité.

NL : Merci beaucoup de vos réponses. On résume que la Chine est une destination stratégique pour votre groupe et on vous souhaite d’y réussir rapidement.

Fermer

HOM’AGE participe à la Semaine Bleue 2015.

A l’occasion de la Semaine Bleue du 12 au 18 octobre 2015, le groupe HOM’AGE est invité à participer au Forum des seniors organisé par la Mairie de THAON.

Nos déléguées : Corinne CINJAERE, la Directrice de la Résidence « Du Parc», Gabrielle DAUGE, infirmière-coordinatrice  et Aurore DECOULARE-DELAFONTAINE, Conseillère de l’Espace Conseil « HOM’AGE Solutions » présenteront au Forum le projet du futur EHPAD pour 40 lits dans la commune de THAON, les technologies innovantes pour l’autonomie des seniors ainsi qu’une information générale sur le groupe HOM’AGE.  L’assurance Maladie du Calvados et la bibliothèque sonore sont également invitées.   

C’est une formidable opportunité pour les seniors d’être informés et sensibilisés à  la préservation et au maintien de l’autonomie. Venez nombreux le 14 octobre, de 14 à 17 heures, au 15, La Grande Rue, THAON!





Lire la suite...

Le nouveau catalogue de formation H-Care Développement est paru.

Le nouveau catalogue de formation H-Care Développement souligne les 10 années d’existence de ce cabinet qui s’était dénommé à sa création le 1er janvier 2006 « Géro’Forma Conseil ».

Jacques PLEURMEAU, fondateur, précise que ce nouveau catalogue « conserve les programmes qui ont tant fait pour la réputation d’Hcare (un logo 10 ans les distingueront) et innove par d’autres contenus tels que l’apport des nouvelles technologies pour l’autonomie ». Retrouver le catalogue sur www.hcare.fr ou ici

Lire la suite...

Radio France Bleu : HOM’AGE met les personnes âgées au cœur de la Silver Economie.

A l’occasion de la Journée Silver Normandie le 17 septembre dernier, ou se sont tenus conférences et rendez-vous d’affaires entre entreprises normandes, France Bleu a diffusé une émission portant sur ce thème.

«Dans cet interview, j’ai voulu me saisir des projets actuels du groupe basés sur les innovations technologiques  pour l’autonomie  des personnes âgées afin de les faire connaitre au grand public.  Je souhaitai participer au bilan des actions mises en place sur la Normandie et d’en dessiner les perspectives », précise Jacques PLEURMEAU, le Président du groupe HOM’AGE. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer [ici].





Lire la suite...