Notre métier

L’évolution de notre société moderne a réinterrogé la place du sujet âgé au sein de sa famille. Vient s’ajouter à ce constat la complexité des pathologies du grand âge (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson…) qui s’installent avec l’allongement significatif de la durée de vie.

La conjugaison de ces multiples facteurs rend le maintien à domicile délicat pour l’aidant familial. Mais parce que vivre en institution n'est pas la seule alternative, HOM’AGE propose également des solutions pour les personnes qui souhaitent rester à leur domicile.

Ainsi, HOM’AGE poursuit une triple vocation :

  • Offrir au domicile des prestations en direction de la personne malade et proposer des temps de répit à l’aidant
  • Prendre le relais quand les familles ne peuvent plus continuer à prendre soin d’un proche âgé et malade, tout en les associant pleinement à l’accompagnement médical et relationnel.
  • Accompagner médicalement et humainement les personnes âgées touchées par les épreuves de la maladie et par la perte d’autonomie en institution.
Ensemble, tous les établissements de HOM’AGE défendent les mêmes valeurs d’éthique, de professionnalisme et de qualité de service, que chaque équipe met en pratique au quotidien. Grâce à nos multiples expertises, à notre expérience et au partenariat avec la recherche scientifique, nous souhaitons donner à la personne accompagnée, tout le respect et l’attention qu’elle mérite.

Actualités

1.

COVID 19: Aucun décès n’est à déplorer sur l’ensemble de nos établissements depuis le début de cette crise.

Entre satisfaction et vigilance de tous les instants. Nous sommes durement touchés par cette crise sanitaire majeure. Les chiffres défilent et nous effrayent. Les mesures drastiques prises par notre gouvernement doivent nous permettre de juguler cette pandémie à terme. Nous attendons cette « sortie de tunnel qui n’est pas pour demain » lance Jacques PLEURMEAU, Président du Groupe Hom’Age. Bien évidemment, ce contexte lourd vient impacter majoritairement en premier lieu nos aînés et nous tous.

Lire la suite...